AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pippin -- “Etre blonde n’est pas une couleur de cheveux, c’est un état d’esprit.”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Pippin -- “Etre blonde n’est pas une couleur de cheveux, c’est un état d’esprit.”   Mer 2 Nov - 22:17



HASTING
PIPPIN KEEGAN


    ÂGE : 26 ans
    NATIONALITÉ : Américaine.
    PROFESSION : Journaliste et musicien.
    STATUT : Célibataire et fier de l'être !
    GROUPE : CONSPIRACY THEORISTS



« Et je n'ai même pas eu besoin de boire une seule goutte de rhum ! »

→ La musique fait partie de la vie de Pippin, c’était son moyen de communication enfant et en grandissant se fut son refuge. Quand ces parents sont partis un par un, il a retrouvé réconfort dans les mélodies et surtout dans la composition. Jouer pour le plaisir ou simplement pour se vider l’esprit. Sa première guitare il la acheté à l’âge de dix ans, son plus beau trésor qu’il emmène partout ! Pour rien au monde il ne la quitterait ! Elle fait partie de son passé, son présent et surtout son avenir. Si vous voulez obtenir quelque chose de lui, suffit de lui confisquer sa guitare. Maintenant qu’il est grand (en taille mais, dans la tête ça reste à voir) Pippin a crée son groupe, il se produise dans quelques bars le soir. Sur scène il se sent bien, il se sent lui à l’abris de son ancienne vie. Il revit !

→ Sous ces airs de petit fou, givré du cerveau et surtout feignant sur les bords. Pippin adore mettre son nez là ou ne sa le regarde pas. Ce qui lui amène beaucoup de problème. A croire qu’il aime se faire souffrir ! Oui ce petit gars doit être sadique dans l’âme. Parce que des bastons il en a provoqué et des corrections il en a reçu mais, il n’a toujours pas compris le message. Qui est : Mes affaires ne te concernent pas ! Il n’a choisi de faire journalisme pour rien, à croire qu’il a ça dans le sang. Qu’il était destiné à devenir le futur tintin de ce nouveau monde ou plutôt le tintin made in New-York ! Oui car ne l’oublions pas Tintin n’est pas américain ! Pippin peut dire merci à son oncle qui vit en Irlande de lui avoir fait connaître ce charmant personnage. Pour lui la vie c’est une énigme permanente ! Il adore creuser, déchiffrer et fouiner. Ne jamais montre que vous cachez quelque chose, on ne peut pas avoir de secret pour lui et pourtant s’il savait …

→ La vie c’est quoi dans le fond ? Des actions, des paroles qu’on répète tous les jours. Une routine qu’on se fait petit à petit, machinalement sans même qu’on soit capable de s’en rendre compte. Suffit de prendre en exemple : S’habiller, c’est une routine, on met tous les jours des chaussettes, des sous vêtements propre –de préférences- et des habits. Si vous êtes nudistes ceci ne vous concernez en rien. Et bien la vie de Pippin n’est devenue routinière qu’à sa majorité ! Depuis trois ans, il enchaîne : boulot ; métro ; tabasco (le nom du groupe) et dodo. Il pourrait détester mais, dans le fond ça le rassure. Il se dit qu’au moins demain le soleil va se lever et se coucher et que lui il accomplira les choses de sa liste. Enfant il n’était jamais sûr qu’en se couchant le soleil se lèverait de la même façon. Oui il avait peur que du jour au lendemain on lui retire son semblant de vie. Il n’était pas un mouton et pourtant il aurait aimé en être un. C’est pourquoi aujourd’hui il profite à fond de la simplicité de sa vie.

→ Si je vous dis Geek, tout de suite vous pensez à quoi ou qui ? Un mec fou de son ordinateur, accroc aux bandes dessinées et autres futilité du genre ? Et bien vous venez de décrire Pippin d’une certaine manière. Il est vraiment calé en informatique peut être pas assez pour bosser chez Ipol mais, suffisamment pour s’installer ces logiciels et pirater des sites. Oui je ne sais : pas bien. C’est un adulte dans un monde d’enfant et il ne voit pas le souci ? Dans le fond qui n’a jamais voulu être un super héros ou bien être dans un jeu vidéo ? Personne mais, bien sûr ! Comme ci j’allais vous croire. Gamin Pippin racontait à qui voulait l’entendre que plus tard il ressemblerait à Clark Kent. Aller savoir il a réussi à devenir journaliste mais, il attend toujours qu’on lui dise qui vient de Kripton. Chose qui n’est pas prêt d’arriver. C’est beau de rêver non ? Vous avez là un grand rêveur qui a tout de même les pieds sur terre.

→ « Je suis toujours seul dans mon lit » Et à qui la faute ? Et bien à toi Pippin si tu pensais à tout petit peu à te fixer. Laisser une chance à une demoiselle de rester plus d’une nuit ou deux dans ta vie. Les filles ne sont pas que des objets qu’on jette une fois son utilisation terminé. Elles ont des sentiments –parfois trop- et une âme ainsi qu’un cœur –évidemment-, il faut les traités avec délicatesse. Oui bon ce n’est pas la peine de lui faire un discours sur comment s’occuper d’une femme. Pippin n’est pas du tout prêt à se fixer. Il profite de sa vie, certes mais, y a des limites. Pour l’instant rare son les filles qui ont eu la chance de partager une relation avec le jeune homme. Trop occupé entre son métier et son groupe. Pourtant il n’est pas contre l’idée d’avoir une relation sérieuse, il en a eu dans le passé, c’était avant qu’il soit déborder par son sujet principal. Bien avant d’être une cible sur patte. Pour l’instant il n’a pas de temps à accorder à la gente féminine, pas assez pour construire quelque chose. Et puis de toute façon à quoi sa servirait ? Il finirait par être déçu et blessé et elle aurait le cœur en mille morceaux. Pourquoi se faire du mal quand on peut se faire du bien ? Voilà une phrase qu’il adore sortir pour qu’on arrête de lui parler de relation sérieuse ou autre.

→ S’il n’était pas devenu journaliste Pippin serait sûrement devenu Clown ou alors ventriloque. Enfin quelque chose dans l’univers artistique. Il adore faire rire son entourage pour lui voir quelqu’un sourire c’est le début du bonheur. Pour être triste quand on peut être heureux ? Et puis pour être en bonne santé il faut rire un minimum de quinze minutes par jour. Si vous avez un balai dans le cul ou un problème pour sourire venez consulter Pippin. Il va résoudre vos malheurs. Il est vrai qu’il a tendance à prendre la vie un peu trop à la cool. Son frère n’a pas arrêté de lui répéter qu’il devrait être un peu plus sérieux et moins comique. La vie n’est pas aussi rose qu’on pourrait le croire. Oui et alors ? Si on ne peut plus rire et prendre tout à la légère ou va le monde ? Pippin ne devient sérieux que lorsqu’il est au boulot et là encore vous pouvez demander à ces collègues. Il a toujours la connerie pour détendre l’atmosphère. Quand bien même il se retrouve dans des situations dite « dangereuse » au lieu d’avoir peur –bien qu’il soit mort de trouille à l’intérieur- il préfère utiliser le rire. Sortir des vannes ou autre plaisanterie qui ne font rire que lui. Oui c’est ça Pippin et puis de toute façon faut le voir pour le croire.

→ Parlons sérieusement voulez-vous ! Si vous avez la chance de faire partie du cercle. Et là vous vous demandez, c’est quoi le cercle ? Et bien le cercle de confiance, c’est ainsi que l’appelle Pippin. C’est une métaphore de sa vie et de son entourage surtout. Ces amies et son frère font partis de ce fameux cercle. Pour eux Pippin est prêt à n’importe quoi ! Donner sa vie ? Pourquoi pas, on lui a jamais proposé d’un sens. Il sait que pour son frère il ferait n’importe quoi. Etre fidèle en amitié c’est très important pour lui. Ceci ne s’accorde pas facilement mais, une fois gagnée vous avez un ultime privilège. Vous supporterez toujours les pires scénarios et histoires à dormir debout de Pippin mais, si vous avez besoin de quoique ce soit il sera là ! Certes vous devrez le rassurer, car Pippin a le don pour devenir parano pour le moindre truc. Ce qui n’est pas à son avantage ! Est-ce sa faute s’il a une imagination un peu trop débordante ? Son patron lui dit que par moment ça à du bon et que tout ceci le mène sur de très bonne piste. Et d’autre moment il devient super chiant et pour un rien ! C’est ça Pippin, un être complexe mais, super attachant. Vous voyez le vilain petit canard, et bien finalement tout le monde finit par l’apprécier. C’est un peu Pippin sauf que lui il vous offre des pintes !

PSEUDO ? TAZ Crazy oh j'aime déjà vos smileys Game Cas -surtout lui-
ÂGE ? Je peux pas te dire sachant que je vais grandir bientôt non je me fais vieille Cry Affraid
AVATAR ? Jackson Rathbone -m'en fou qu'il fasse peur moi je l'aime nah Heart et puis une personne m'a dit un jour sur "ça en fait plus pour moi" bien sûr elle parlait pas de lui hein ! D'un autre dieu tiens ça me fait penser : j'veux son dernier album Aya
COMMENT ES-TU ARRIVÉ(E) ICI ? Par le saint esprit, il est venu dans mon rêve cette nuit et m'a tendu ce magnifique forum. Je n'ai pas pu résisté Mimi
UN COMMENTAIRE ? Hum ... Euh le disgn déchire mais, ça ne m'étonne pas quand on connait la créatrice hein ! Oui oui c'est à toi que je parle. Cas



Dernière édition par Pippin K. Hasting le Jeu 3 Nov - 17:23, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Pippin -- “Etre blonde n’est pas une couleur de cheveux, c’est un état d’esprit.”   Mer 2 Nov - 22:17

« Je n’ai pas peur de mourir, j’ai peur de ne pas avoir assez vécu. »


Pippin Keegan Hasting



✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖

Ce que vous devez savoir sur Pippin en quelques phrases ✖ Il adore porter des chemises à carreaux ✖ Porter un bonnet, ou un chapeau ✖ Il est assez miroir alors il a du mal à quitter ces lunettes ✖ Tintin peut bien se tenir la relève est assuré. Parano à toutes les heures de la journée, il a du mal à vivre sans une question en tête ✖ Fouiner, chasser et creuser encore et encore ✖ Voilà la devise de Pippin ✖ Fan de jeux vidéo et de bande dessinée ✖ C’est son occupation du weekend ✖ Du moins ça ou quand il n’est pas entrain de mener son enquête ✖ Il n’a plus de famille, excepté son frère ✖ D’ailleurs, il n’a pas vu son frère depuis deux ans ✖ Ce qui le chagrine beaucoup ✖ Il se venge en enquêtant encore plus ✖ Il passe ces heures au bureau pour oublier sa peine ✖ Son groupe s’appelle « tabasco » ✖ La musique est sa passion depuis qu’il est gosse ✖ Pour rien au monde il ne vendrait sa guitare, surtout sa première ✖ Son monde regorge des dieux de la musique ✖ C’est son univers ✖ Il est assez fou, et drôle, attachant et bordélique ✖ Les livres il les collectionne, surtout les romans policiers ou les bd de Tintin ✖ C’est un grand fan d’aventure ✖ Journaliste à temps complet ✖ Il a le don de se mettre dans des situations plutôt dangereuses ✖ Il est même une cible pour certaines personnes sauf que ça il ne le sait pas ✖ Y a tellement de chose qu’il ne sait pas à commencer par sa propre famille ✖ Mais bon je ne suis pas en mesure de tout vous dire maintenant ✖ Exceptée que Pippin a une famille d’espion …
✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖ ✖



« L'père noël n'existe pas ! »
Un petit garçon jouant tranquillement avec son avion, pendant qu’un autre préparait un sandwich dans la cuisine. « Vion vionnn » Le petit garçon courait partout dans la pièce cherchant à déstabilisé son grand frère. Qui apparemment ne s’en soucier guère. « Pippin arrête de jouer et vient à table. » Une dame avec une silhouette digne d’un mannequin franchit la porte. « Bon les enfants vous êtes sages ce soir. » Embrassant ces garçons un par un et se dirigeant vers la porte d’entrée. Comme tous les vendredi soirs, elle partait en « weekend ». Pour son boulot soit disant être hôtesse de l’air ne facilite pas la vie de famille. « Ethan maman elle va où ? » « Tu sais bien elle va travailler. » Le plus grand des deux posant l’assiette sous le nez de son petit frère. Un sandwich beurre de cacahouète avec une noix de confiture de mûre ! Le petit plaisir du jeune Pippin. Tous les weekends s’étaient ainsi, les deux garçons se retrouvaient tous les deux. Parlant de sport ou bien sûr de dessin animé. Ethan prenait soin de son frère, de toute façon il ne pouvait pas faire autrement. Leur père n’avait pas le temps de s’occuper d’eux. Trop occuper avec une invention qui va changer le monde. C’était ce qu’il disait à chaque fois. Résultat : il passait plus de temps dans son laboratoire plutôt qu’avec sa famille. Bien sûr il lui arrivait de sortir pour aller au match de baseball de son aîné ou aller voir le directeur pour son dernier. Les deux étaient différent, totalement différent mais, il s se complétaient parfaitement. C’était à la fois leur force et leur talon d’Achille. Pippin était le premier pour finir dans le bureau du directeur non pas pour ces résultats mais, plutôt à cause de sa poisse légendaire. Quand à Ethan, il était doué en tout, rien ne lui échappait. De quoi faire de l’ombre au jeune Pippin et pourtant se dernier s’en foutait totalement. Ca lui était égal que son frère soit le meilleur en tout, qu’il soit le héros. Dans le fond, lui il préférait être l’homme de l’ombre. Celui qui pense et qui réfléchit et qui agit discrètement. Quand il agit tout le monde le sait. Malheureusement Pippin n’est pas habille de ces deux mains. Pour tout le monde les Hasting étaient une famille ordinaire, jolie maison, deux beaux enfants. Les parents avaient des métiers convenables, assez pour que les enfants ne manquent de rien. Ils allaient dans des bonnes écoles, avaient de très bon résultats et étaient adorable. Sauf que tout ceci n’est qu’une carte postale qui cache beaucoup de chose.

Bon par où commencer. « Cher père noël, j’ai été très sage cette année. » Non tout le monde doit lui dire ça et puis dans le fond il sait qui est sage ou pas. Il sait que j’ai fait quelques petites bêtises, rien de bien méchant. Je ne suis pas le petit diablotin que ma mère n’arrête pas de dire. Je pense que j’ai mérité mon super vélo pour aller à l’école tout seul comme un grand. Je suis un grand maintenant ! Pas plus grand qu’Ethan c’est sûr ! Bientôt je vais le dépasser je le sais ! C’est pour ça que je me laisse pousser les cheveux, comme ça je le dépasserais plus vite. Après pourra plus m’appeler le nain de jardin. Tiens maman est rentrée, elle rentre de bonne heure pour une fois. Chouette ! Ca veut dire qu’elle n’a pas oublié, qu’on devait faire ma liste au père noël. Vite Pippin si tu ne veux pas la louper avant qu’elle s’enferme dans la salle de bain. « Je t’avais dit de ne pas faire ça en présence des enfants. » « Mais ce n’est rien Ethan ne pose pas de question et Pippin ne se doute absolument de rien. » « Jim ce n’est pas une raison ! C’est dangereux ! » « Notre vie l’est et on la choisit. » « Oui je sais mais, les enfants … » « Ne savent rien ! » Ethan est accroupi dans les marches de l’escalier, en écoutant les parents. Pourquoi les parents parlent fort ainsi, et pourquoi maman crie sur papa. Je m’apprête à descendre quand Ethan me retient par le bras. « Abaisse-toi » Je me mets à croupie comme lui. « Jim tu deviens dingue ! » « Tu ne vas pas en faire toute une histoire. » « Toute une histoire ? Non mais, je rêve ! Tu sais très bien que cette mission est importante pour moi. » « Et tu crois que ce n’est pas important pour moi ? » Mission ? C’est quoi ça ? Comme James Bond ? « Ethan » « Chut » Bah quoi ? Pourquoi je dois me taire. Pff de toute façon être grand ça sert à rien ! Je me lève et croise les bras sur mon torse. « C’est trop nul d’abord, je vais la faire toute seul ma liste père noël. » Ethan plaque sa main sur mon visage et souffle. Puisque c’est comme ça je vais dans ma chambre. Les parents ont cessé de parler fort, tout est calme d’un coup. Ca va encore être de ma faute. Bon alors il faut que je recommence par où commencer ? « T’es nul Pippin et puis d’abord le père noël il n’existe pas ! C’est une invention des parents pour nous faire croire que le monde est rose ! Alors que c’est faux ! T’as tout gâché ! Maintenant je ne pourrais jamais savoir la fin de la conversation. Espèce de nain ! » Ethan est énervé et claque la porte de ma chambre. Et voilà qu’est ce que je disais : encore de ma faute ! Il a dit que le père noël n’existait pas … Non pas ça ! Pourquoi il m’a dit ça. Je sais ce que je vais écrire.

« Cher père noël,

Est-ce que c’est vrai que tu n’existes pas ? C’est important pour moi de savoir, car depuis que je suis tout petit. Je t’ai demandé une petite guitare et je ne l’ai jamais reçu sous mon sapin. Si tu n’existes pas, je comprendrais mieux. Maman et Papa ne veulent pas que j’ai une guitare, ils ne veulent pas que je sois dans la musique. Pour eux c’est une lubie, ça me passera. Je suis dans ma phase je me cherche et je finirais par me trouver. Hors tu sais que c’est faux père noël ! La musique c’est très important pour moi, si je n’ai pas mon quart d’heure de musique par jour. Je meurs ! C’est bien simple c’est ma bouffée d’oxygène. Tu sais il faut que je te dise un truc maman est de plus en plus absente et papa ne supporte pas ça. Il dit que ça finira par casser notre famille. Et puis en ce moment ils ne font que se disputés. Avant il ne faisait pas ça, maintenant c’est dispute sur dispute. Je sais pas pourquoi, ils disent toujours c’est dangereux, mission et tous les mots qui vont avec. Bon je suis fatigué petit papa noël. J’espère que tu vas m’apporter mon vélo cette année, j’ai envie de joué les grands. Je l’aimerais rouge avec une un tonnerre jaune. Tu sais comme les couleurs de Flash.

Bonne nuit Père noël, et je finirais par trouver la vérité sur toi. »


Paris ; Octobre 1982

Une jeune femme ou plutôt une jeune espionne était en mission pour son gouvernement. Elle devait rapporter le nouveau prototype qu’un scientifique s’apprêtait à vendre sur le marché. Ce qu’elle ne savait pas, c’est qu’en allant à cette terrasse de café par ce ciel gris. Elle allait rencontrer l’homme de sa vie. Jim Hasting, brillant scientifique, chercheur en biomolécule et informaticien hors pair. C’était lui le créateur du fameux prototype, elle lui avait donné rendez-vous dans un café, le guettant. Attendant de voir s’il serait armé ou accompagné de garde du corps, elle avait contrôlé le périmètre. Cette jeune espionne était la meilleure de sa promotion, attentive, perspicace et battante ! Rien ne l’arrêtait pas même l’amour pour dire. L’un comme l’autre ne se doutait pas qu’en ce jeudi soir, un coup de foudre allait se passer. Un regard puis un sourire et leur histoire débuta. Un an plus tard le jeune Ethan naquis … et puis deux ans après se fut au tour du jeune Peregin qui se fit vite appeler Pippin. Car son aîné n’arrivait pas à prononcer le prénom de son petit frère. Il tenait le nom de son grand père paternel qui venait de mourir, un irlandais et chercheur connu. Ethan avait donc trouvé le prénom de son petit frère. La famille Hasting venait de se former, les parents durent mettre leur vie d’avant de côté. Jim construit un laboratoire au cœur de la maison, à l’abri des enfants. Quittant la Cia. Quand à sa femme Samantha elle lui avait promis de tout stopper mais, elle n’en fit rien … C’est ainsi qu’elle rentra à la CSD. Ne pouvant quitter ce monde d’aventure et d’adrénaline. Jim le prit mal lorsqu’il le découvrit et puis il comprit … Tous les deux retrouvèrent leur véritable identité en cachant leur métier à leur enfant. Personne n’était au courant de leur vie de famille ! Et personne ne devait savoir ! Sinon Ethan et Pippin ne seraient plus en sécurité. Drôle de famille ?!





« Y a plus qu'toi et moi »

« Ethan on va faire quoi ? » Me tenant à côté de mon frère devant le cercueil, je sens des larmes qui coulent sur mes joues. Il est parti, voilà tout est fini. Je ne sens pas ce qu’on va devenir. Ethan ne dit rien, le regard perdu, je sens qu’il est tendu. Pourquoi il ne me parle pas. Ce costard me gratte, j’ai envie d’enlever cette cravate. Je sens étouffer, plus rien ne compte. Vide de l’intérieur ainsi que de l’extérieur. Papa est parti … il ne reviendra pas cette fois. C’est ce qu’Ethan a dit. D’habitude il partait en voyage, il finissait toujours pas rentrer. Seulement là, il ne reviendra, c’est fini. Pourquoi il a fait ça. Pourquoi il est parti, pourquoi il nous a abandonné. Je me sens perdu et seul. Excepté qu’Ethan est là. Il essaie de me rassurer, d’étouffer ma tristesse mais, rien ne fonctionne. Rien ! Rien du tout ! Pourquoi je sens toujours cette boule dans l’estomac. Le nœud qui me tire de partout, ainsi que le nœud de cette cravate. J’ai envie d’hurler, de montrer à la terre entière combien je souffre. Sauf que rien ne fonctionne. Je laisse mes larmes couler, de toute façon je ne peux faire que ça. Je jette la rose sur le cercueil de mon père qui descend petit à petit. Voilà il est sous terre maintenant … « Aller vient Pippin. » Ethan me prend la main et me dirige vers la voiture. Une assistante sociale nous attend, je me retourne une dernière fois pour regarder mon père. Personne n’est venu à son enterrement. Pourquoi ? Il était gentil, marrant et courtois. Pourquoi ne sont-ils pas venus ? Ethan dit que c’est « normal » on aurait du mettre une annonce dans le journal local. Papa était connu, même ces amis du boulot, ne sont pas venus. Ce ne sont que des méchants ! Sans cœur ! On ne se dit pas amis de quelqu’un si on ne vient même pas à son enterrement. Mon professeur m’a expliqué que c’était une forme de respect. C’est ainsi qu’on montre notre respect envers une personne. Personne ne nous montre de respect. Même maman n’est pas venue ! De toute façon je ne me rappelle même pas ce qu’elle portait pour la dernière fois. Je me souviens juste de son sourire. Elle aussi nous a lâchement abandonné … Je dois porter la poisse, elle est partie à cause de moi. Ethan a beau me juré que non, j’en suis sûr. Je m’apprête à monter dans la voiture quand je vois cette silhouette. « Ethan regarde, c’est maman, tu vois elle est venue ! » Ethan regarde dans ma direction. Puis baisse le regard vers moi, me serrant fort la main. « Non Pippin ce n’est pas maman. » « Si c’est elle, je te dis que je l’ai vu. » « Pippin arrête maman n’était pas là ! » Il s’énerve et hausse le ton. Me forçant à monter dans la voiture. Je ne peux même plus regarder en arrière, il me bloque le passage. Finalement elle est venue ? Je n’ai pas rêvé, je ne suis pas fou, elle était là. Maman nous a peut être abandonné mais, elle nous aime dans le fond.

« Salut, oncle Jess

Merci pour les dernières bandes dessinées. Je ne les avais pas lu celle-ci, et j’ai adoré ! Franchement ce Hergé déchire. Bon je me doute que tu n’as pas spécialement envie que je te parle d’Hergé en long en large et en travers ? Ethan a reçu les papiers pour son émancipation, elle a été acceptée ! Il va avoir le droit de s’occuper de moi. L’assistante social a eu raison et je suis content, je me voyais mal aller vivre dans le Minesota. Je n’ai rien contre cette famille mais, bon je ne suis pas un gars de la ferme moi ! Là bas, ils ne savent pas ce qu’est de la bonne musique ! Alors qu’ici oui ! J’ai progressé d’ailleurs, j’ai écris une nouvelle « chanson » oui je te jure. Les accords ne sont pas tous exact mais, au moins c’est entraînant. Ethan n’arrête pas de me dire que je le soule avec ma musique nuit et jour. Qu’est ce qu’il veut que je fasse d’autre ? Je n’ai que ça, l’école ça va ; ça vient. Je ne suis pas le dernier, ni le premier. Hum … Sinon que dire ? Ethan est toujours aussi fort dans le sport, que sa soit dans tous les domaines. Il a sauté une classe et continue de brillé par les études. Il fait un petit boulot à mi temps dans un bar, ça gagne pas beaucoup mais, on peut au moins manger. Ah oui tiens ça me fait penser, je sais ce que je veux faire plus tard : Journaliste. On a eu un Journaliste aujourd’hui au collège, il nous a expliqué le fonctionne de son métier. Et j’ai été éblouie ! Ce métier est si passionnant et puis mon professeur a dit que pour les curieux comme moi. Je ne suis pas vraiment curieux et puis je veux découvrir les aliens moi ! Hier soir encore j’ai vu le voisin tuer sa femme. Ethan me dit que je suis fou mais, ça m’a fait penser au film d'Hitchcock. Ce n’est pas ma faute si j’aime les films d’aventure. Bon faut que je file le repas m’appelle, je t’embrasse. »


Encore une fois je dois nouer cette foutu cravate, qui aura ma mort bientôt. Je me contemple dans le miroir, j’ai l’air d’un parfait ringard. Je n’ai pas envie de sortir. « Pippin t’es prêt ? » Est-ce que je dois l’être ? Qui serait prêt pour un enterrement ? Encore un … Et voilà qu’aujourd’hui je vais enterrer ma mère. D’après le rapport de police : accident de voiture. Maman n’était pas un pilote mais, elle faisait toujours attention au volant. Je ne comprends pas comment elle peut revenir ainsi dans notre vie. On n’a pas eu de nouvelle d’elle depuis quatre ans. Papa est mort et elle n’a pas réagi, n’est même pas revenu pour nous. Deux ans qu’il est parti et toujours pas de nouvelles d’elle. Et là elle ressurgit pour nous annoncer qu’elle est morte. Enfin ce n’est pas elle qui nous a prévenus mais, la police. Je n’en peux plus de cette vie ! Pourquoi je dois enterrer mes parents maintenant ? C’est trop tôt et puis de toute façon ils n’ont jamais été là pour nous. Maman a quitté la maison à cause de moi. Je sais que c’est ma faute, la dernière fois que je lui ai parlé. Elle a claqué la porte. J’ai cassé son bracelet porte bonheur et elle m’en veut. Je suis stupide ! « PIPPIN ! » « Oui c’est bon j’arrive ! » Ethan m’attend devant la porte. Je sais qu’il est pressé dans finir avec ça. Je le vois regarder sa montre. Il n’aime pas les enterrements pas plus que moi d’ailleurs. Lui l’élève brillant, le fils modèle ! Doit gérer son poisseux de petit frère. Contrairement à lui j’ai échoué en sport et aussi en algèbre. Les maths c’est nul de toute façon. Bon et bien puisqu’il faut y aller. On a plus le choix, je ne peux plus trouver d’excuser pour ne pas m’y rendre. Espérons qu’il y aura plus de monde cette fois ci. Je commence à me dire que mes parents n’avaient pas de vie sociale dans le fond. Que tout n’était que façade, qu’ils n’étaient pas si heureux que ça. Je ne sais pas pourquoi je pense à eux. Peut être parce que je les ai perdu un à un. Qu’il n’y avait personne à l’enterrement de mon père comme il n’y aura surement personne à celui de ma mère. Ah quoi bon s’y rendre de toute manière ? Car nous devons être de bon fils. Youpi ! C’est parti ! Je ne ressens pas de tristesse, ni de larme, je pourrais mais, je n’en ai pas envie. Aujourd’hui je ne ressens, pourtant je l’aimais ma mère. Mais je n’ai juste pas envie de pleurer. Ethan a toujours se regard froid et distant.

New-York ; Juillet 1992

Deux personnes discutaient dans un bureau. Fixant une photo, qui représentait un jeune garçon. Ce jeune homme n’était autre qu’Ethan Ross Hasting. Le fils aîné de Samantha et Jim Hasting. Personne n’était au courant qu’ils avaient une vie en dehors de la CSD. Personne excepté cet homme. Samantha avait du l’avoué suite un interrogatoire qui avait mal tourné. Il ne dit rien et garda se secret pour lui. Au cours, d’une mission Samantha y laissa sa peau. Accident de voiture c’était plus simple pour cacher la vérité. Puisqu’aucun des deux enfants n’étaient au courant. Deux ans plutôt Jim avait reçu une balle en plein cœur lors d’un échange. Crise cardiaque. C’était une excuse comme une autre, les enfants y avaient cru. C’était bien camouflé et tout le monde y avait cru. « Il est prêt » L’un des deux hommes venait de dire ceci avec un ton décidé. Ethan était le candidat idéal pour devenir un espion. Doué en sport, intelligent, malin. Une recrue vraiment idéale. . Il est le digne fils de ces parents. Ethan a réussi à passer les tests, il va bientôt faire parti d’eux. Bien sûr en acceptant de faire partie de la CSD il va devoir mentir à son frère. Le seul être sur terre qui compte à ces yeux plus d’un pot de confiture. Pippin lui n’était du tout prêt à suivre les traces de ces parents. Il n’était au courant de rien et ne devrait jamais l’être.

« Tu connais pas Pippin ?»

Ou est-elle ! Pour une fois que j’ai un scoop ! Il faut que je lui dise en premier ! Sinon je sens qu’elle va me piquer un fard quand elle l’apprendra et pas de ma bouche. Je n’y peux rien si je trouve toujours des bons scoops. « Tiens Pippin la photo que tu m’as demandé. » « Anthéa justement je te cherchais. » Elle me regarde, baisse ces lunettes me fixe. L’air de dire « et bah accouche. » Je tiens un bon article ! Je vais avoir besoin d’elle pour faire les photos. Si seulement j’arrive à trouver une bonne preuve pour montrer mon directeur. « J’ai trouvé. » « Oui mais, encore ? » « Tu vois en ce moment à la tv on entend parler de ce résistent mexicain. Qui est mort soit disant après avoir voulu faire un chaos. » « Pippin il ne faut pas croire tout ce que la tv dit. » « C’est passé sur CNN ! » « Je t’écoute. » Je souris, je savais qu’elle m’écouterait, elle ne peut pas passer à côté d’un bon scoop. Et finalement j’en trouve toujours. « Et bien tu vois je me suis dit : Pourquoi un résistant comme lui viendrait s’attaquer un petit groupe, et puis on a eu aucune menace de sa part avant. Hors dans toutes ces attaques dans le passé il a prévenu. J’ai mené mon enquête et je me suis rendu compte qu’il n’a pas donné signe de vie depuis un an. Et là il réapparait ! Tu ne trouves pas ça étrange. » « Pas plus que Ben Laden qui s’est caché pendant deux ans. » Pourquoi elle ne veut pas me croire. Je suis sûr qu’il y a anguille sous roche. Ce n’est pas possible. « Ecoute Pippin je sais que tu vas encore me sortir qu’il y a une organisation secrète et tout mais, pour l’instant tu n’as pas trouvé de preuve. Alors bosse si tu veux montrer ça au boss. » Elle quitte mon bureau en m’adressant un clin d’œil. Bosser je fais que ça ! Jour et nuit ! Je sais qu’on me cache quelque chose ! Je le sais ! Ce n’est pas possible, y a tellement de chose inexplicable ! Bon Pippin tu sais ce qu’il te reste à faire ?! Tu vas devoir aller à la bibliothèque pour bosser.

Je suis mort ! J’ai encore passé la nuit à la bibliothèque et finalement je pense avoir trouvé mon indice. Il faut que je montre ça à Perry White mon boss ! Je sens qu’il va être content, je vais enfin prouver que notre chère Amérique cache beaucoup de chose. Il n’y a pas que le FBI ou la CIA mais, une autre organisation secrète ! Qui a pour but d’éliminer les menaces en toute discrétion. C’est obligé, sinon comment peuvent-ils cacher le faite que des agents de la CIA se sont retrouvés embarquer dans cette affaire. Je n’y crois pas moi à leur soit disant coïncidence et puis à leur accusation à tort sur ce pauvre Agent. Je l’ai d’ailleurs rencontré en prison, il n’a rien d’un tueur. Ce que je ne comprends pas c’est pourquoi il ne veut pas me parler. Je finirais bien par savoir, il est relâché dans deux mois ! Pour bonne conduite, espérons qu’il ne lui arrive rien en court de route. Bon j’ai le temps d’aller à la salle de répétition pour me faire un bœuf avec les gars ! Besoin d’évasion. Avant faut que je rentre chez moi, prendre ma guitare et déposer ça. Et puis je dois envoyer un mail à Ethan. C’est son anniversaire aujourd’hui même s’il me donne plus de nouvelle. Je garde espoir qu’il lisse mes mails. Il me manque ! Pourquoi je suis privé de ma famille ainsi ? A croire que je porte la poisse, à tel point que mon propre frère préfère couper les ponts avec moi. Plutôt que de sombrer. Il pense que c’est soit disant la meilleure solution pour lui. Enfin je dis ça mais, je ne sais pas à quoi il pense. Aucune trace de lui, nulle part. Pourtant je suis un bon creuseur et je ne trouve rien sur lui. A croire qu’il n’a jamais existé ! Ce qui m’effraie dans le fond. On ne peut pas supprimer la vie d’une personne ainsi. Je suis persuadé qu’il se trame quelque chose. Bon ma guitare. Attend c’est quoi ça ! Ce n’était pas à sa place quand je suis partie … Quelqu’un est venu chez moi !


Vous avez un message :

Code:
« Hey Pippin tu avais raison. J’ai regardé de plus prêt le dossier que tu m’as envoyé ! Tu tiens quelque chose, j’ai mené mon enquête et je pense avoir trouvé quelque chose. Bon je pense qu’à cette heure ci, tu dois être avec ton groupe. On se voit demain au boulot ! N’oublie pas de prendre le dossier ! Je voudrais comparer quelque chose. Je pense que Perry va aimer. Ah et puis je n’ai pas oublié quel jour on est ! Si tu as besoin de parler je suis là. Bisous. »

New-York ; Octobre 2011

« Je croyais que ce dossier était réglé ! » L’homme au téléphone était plutôt dur ! Enervé et balançant son journal par la même occasion. Ce qui avait pu le mettre dans cette humeur : un article. Qui parlait d’une organisation secrète … Qui parlaient d’eux en gros ! Une personne était entrain de découvrir ce qu’il n’était pas censé savoir. En effet le petit Pippin commençait à se rapprocher de la vérité, même s’il y avait tellement de chose qu’il ignorait. Sauf que là il commençait à devenir une menace pour la CSD ! Il enquête et fouine dans le butte de les démasquer. Il y a deux ans, il avait fait un compromis avec Ethan ! S’il coupait les ponds avec son frère, il lui laisserait la vie sauve. A l’époque Pippin n’enquête pas vraiment, il fouillait sans plus. Sauf qu’à l’heure actuelle c’est autre chose. Le journal publie ces articles qui risquent de faire scandale. Que sait-il finalement ? Il en dit peu mais, il doit bien savoir. Ethan a juré de ne plus adresser la parole à son frère, s’ils respectent la leur de le laisser en vie. C’est ainsi qu’il surveille son petit frère à distance. Récemment il a fouillé son appartement pour trouver une preuve que Pippin n’est pas dans une sacrée galère. Ils peuvent toujours fouillé ! Les vrais indices que Pippin sait, sont bien enfouis dans sa tête ! Va falloir l’attraper pour savoir ce qu’il cache. De toute façon plus il évolue plus le jeune homme devient un danger pour la CSD ! Au risque de faire publier un jour la vérité !


Dernière édition par Pippin K. Hasting le Jeu 3 Nov - 20:18, édité 59 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ryder J. Ethans

M E S S A G E S : 136
C O P Y R I G H T : <c>Lo

Your mission, if you choose to accept it...
A G E N D A :
MessageSujet: Re: Pippin -- “Etre blonde n’est pas une couleur de cheveux, c’est un état d’esprit.”   Mer 2 Nov - 22:29

Ptdr ! (oui oui j'accueille les gens en me marrant ! XD)
C'est juste que ton petit paragraphe "hors jeu" me fait marrer ! Bienvenue parmi nous Taz ! Je t'aurai préféré au féminin mais bon, tant pis XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Alec J. Donovan

M E S S A G E S : 162
C O P Y R I G H T : Lillix

Your mission, if you choose to accept it...
A G E N D A :
MessageSujet: Re: Pippin -- “Etre blonde n’est pas une couleur de cheveux, c’est un état d’esprit.”   Mer 2 Nov - 22:31

J'avoue que son texte hors jeu et son petit "j'aime parler" sont très efficaces. J'me suis bien marré. Bienvenue donc et tu peux te sentir libre de sortir des trucs poilants dans ce genre, on adore !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jules M. Keppner

M E S S A G E S : 253
C O P Y R I G H T : sil

Your mission, if you choose to accept it...
A G E N D A :
MessageSujet: Re: Pippin -- “Etre blonde n’est pas une couleur de cheveux, c’est un état d’esprit.”   Mer 2 Nov - 22:35

Je vois pas de qui tu parles, ni qui tu cites... (a)

Bienvenue sur le foruuuuuum !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://undercover.frbb.net
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Pippin -- “Etre blonde n’est pas une couleur de cheveux, c’est un état d’esprit.”   Mer 2 Nov - 22:36

Très LOTR le prénom Siffle en tous les cas, je me suis bien marré en lisant ton hors jeu, merci c'est toujours appréciable un fou rire God Bon courage pour la suite des choses, mister Parano ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Pippin -- “Etre blonde n’est pas une couleur de cheveux, c’est un état d’esprit.”   Mer 2 Nov - 22:40

LOL Il faut rire les amis, j'aime faire rire LOL

Figure toi que mon petit doigt m'a dit que si tu te mettais en fille tu finirais dans mon lit -genre c'est même po vrai pfff vive les fausses réputations (aa)- J'aurais bien pris une fille rien que pour me faire Zachary Heart God Mon Chuck Bed mais, là ma connerie n'a pas d'idée pour la gente féminine. Et puis ça fait un moment que je veux mon Pippin -comment ça j'aime parler- Chuuttttttt

Merciiii ianouuuuuuuuuuuuuuuuuuuu Drague -non non je dois pas être gay ! - Ah mais j'aime parler, j'adooore ça ! Sauf qu'on m'a dit d'être sérieuse (aa)


Merciii beaucoup et vous pouvez compter sur moi pour sortir des trucs poelant c'est ma spécialité les poêles -non là j'déconne pas c'est pour d'y vrai.-

Rider + poêle = Raiponce ok je sors

Jules mon Jules enfin là je dois dire ma Jules. Ca va pas le faire pour mon cerveau tout ça ... tu l'aides pas. De rien c'est un plaisir et j'aime tes fofos ma bibiche Colgate

Kayden je ne vois absolument pas de quoi tu parles ! Non franchement j'ai trouvé ce prénom ce matin en me levant comme ça par hasard (aa) C'était soit Pippin ou Merry mais comme j'ai déjà mon Merry Heart

Vous êtes vraiment chou ! Je serais votre parano & clown King Sac LOL
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ryder J. Ethans

M E S S A G E S : 136
C O P Y R I G H T : <c>Lo

Your mission, if you choose to accept it...
A G E N D A :
MessageSujet: Re: Pippin -- “Etre blonde n’est pas une couleur de cheveux, c’est un état d’esprit.”   Mer 2 Nov - 22:49

Ca me rassure je suis pas la seule à me perdre dans les Jules ! XD

Et je sens que "Raiponce" va me poursuivre sur ce forum ! Sac En tous cas, tant pis, tu n'auras pas Zachary dans ton lit ! Il n'est pas de ce bord là ! Affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Pippin -- “Etre blonde n’est pas une couleur de cheveux, c’est un état d’esprit.”   Mer 2 Nov - 22:50

Jacksoon oouuh yyeeah Mimi bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Pippin -- “Etre blonde n’est pas une couleur de cheveux, c’est un état d’esprit.”   Mer 2 Nov - 23:25

Je te rassure j'ai nommé un de mes persos Rider (sans le y ^^) j'aime beaucoup Heart Alors ce n'est pas moi qui vais te dire mauvais choix puisque j'aime ton vava & ton prénom. Non je ne suis pas de ce bord là non plus :(

Merciii on m'aime ! Enfin quelqu'un qui aime mon p'tit Jackson Please
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ryder J. Ethans

M E S S A G E S : 136
C O P Y R I G H T : <c>Lo

Your mission, if you choose to accept it...
A G E N D A :
MessageSujet: Re: Pippin -- “Etre blonde n’est pas une couleur de cheveux, c’est un état d’esprit.”   Mer 2 Nov - 23:31

Mdr ! De toute façon que les gens aiment ou pas, je m'en fous, tant que moi j'aime Heart

En attendant, j'ai hate de lire ta présentation ! Il nous faudra un lien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jules M. Keppner

M E S S A G E S : 253
C O P Y R I G H T : sil

Your mission, if you choose to accept it...
A G E N D A :
MessageSujet: Re: Pippin -- “Etre blonde n’est pas une couleur de cheveux, c’est un état d’esprit.”   Mer 2 Nov - 23:34

J'aime, je me suis appelée Rider, pendant un temps... (a)
Bref, je suis une pollueuse à temps plein moi !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://undercover.frbb.net
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Pippin -- “Etre blonde n’est pas une couleur de cheveux, c’est un état d’esprit.”   Jeu 3 Nov - 0:32

En plus ton nom de code c'est Wolverine ? Tu fais tout pour que je te dise oui pour un lien ? Hein avoue ? Suspect

Mon rider n'a moi rien qu'à moi d'abeurdddddddddddd Cas


Bon j'ai fini la première partie ! Demain l'histoire en long, en large et en travers ! J'vais être votre théoricien moi vous allez me craindre ou pas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ryder J. Ethans

M E S S A G E S : 136
C O P Y R I G H T : <c>Lo

Your mission, if you choose to accept it...
A G E N D A :
MessageSujet: Re: Pippin -- “Etre blonde n’est pas une couleur de cheveux, c’est un état d’esprit.”   Jeu 3 Nov - 0:47

Wolverine est mon Xmen préféré, et quand je cherchais un nom de code ya "X-Men Origins" qui passait à la télé du coup j'ai pas put m'en empêcher XD

Et de toute façon tu saura pas me dire non pour un lien ! mouhaha !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Pippin -- “Etre blonde n’est pas une couleur de cheveux, c’est un état d’esprit.”   Jeu 3 Nov - 17:02

C'est le meilleur de toute façon ! Et puis il déchire dans Real Steel Heart oui je sais ce n'est pas pareil mais, bon il est tellement beauuuuuuuuuuuuuuuuu . Je m'écarte !

Si je peux et même sous la torture moi ma peur de seringueeeee *tombe dans les pommes en voyant la seringue* Je résiste très bien à la torture !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Pippin -- “Etre blonde n’est pas une couleur de cheveux, c’est un état d’esprit.”   Jeu 3 Nov - 20:19

Désolé du DP mais j'ai fini Aya
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alec J. Donovan

M E S S A G E S : 162
C O P Y R I G H T : Lillix

Your mission, if you choose to accept it...
A G E N D A :
MessageSujet: Re: Pippin -- “Etre blonde n’est pas une couleur de cheveux, c’est un état d’esprit.”   Jeu 3 Nov - 21:33

Votre mission, monsieur Pippin K. Hasting, si vous décidez de l'accepter, sera d'intégrer au mieux Undercover. Pour cela n'hésitez pas à faire un tour dans le flood. Les autres membres se feront une joie de vous briefer. Mais surtout, n'oubliez pas de vous enregistrer sur le réseau. Les contacts sont importants de nos jours ; c'est pourquoi nous mettons nos équipements à votre disposition : portables, ordinateurs, papier et encre... Si vous avez la moindre question, veillez contacter l'administration. Le monde s'offre à vous désormais, tendez la main et saisissez-le !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Pippin -- “Etre blonde n’est pas une couleur de cheveux, c’est un état d’esprit.”   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pippin -- “Etre blonde n’est pas une couleur de cheveux, c’est un état d’esprit.”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undercover ::  :: Dossiers de recrutement :: You're failed !-