AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Valeriya I. Antonovitch | « Une mauvaise action trouve toujours sa récompense » {Finished ...}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Valeriya I. Antonovitch

M E S S A G E S : 104
C O P Y R I G H T : © Cindy ღ

Your mission, if you choose to accept it...
A G E N D A :
MessageSujet: Valeriya I. Antonovitch | « Une mauvaise action trouve toujours sa récompense » {Finished ...}   Mer 30 Nov - 10:30



ANTONOVITCH,
VALERIYA ; INOV


    ÂGE : 27 ans
    NATIONALITÉ : Russe
    PROFESSION : Tueuse à gages
    STATUT : Célibataire
    GROUPE : Criminals

« Je n’ai pas peur de mourir, j’ai peur de ne pas avoir assez vécu. »

« Une mauvaise action trouve toujours sa récompense »
Michel Audiard


Katerina Aleksandra Vassiliev est née à St Petersbourg, un matin d'hiver. Ses parents, travaillant tous deux dans une usine, n'étaient pas près à vivre une vie de famille comme on aurait pu le croire. Ils avaient donc décidés de l'envoyer dans un orphelinat. Par chance, le personnel à très bien pu s'en occuper. Pendant les dix premières années, la jeune fille s'était bien conduite, envers les adultes et les autres enfants. Son comportement irréprochable, avait valu l'attention de tout le personnel. Malgré cela, la jeune fille avait du mal à s'intégrer dans le groupe des autres enfants. Ces derniers n'avaient pas du tout envie de la respecter, de faire connaissance ou de l'aider en cas de besoin, en lui parlant ou en la laissant se confier. Bref, au fil des années, les autres pensionnaires de l'orphelinat de Lharta, avaient complétement délaissé la jeune Katerina. Ce qui, un jour, l'avait littéralement fait sortir de ses gonds. À douze ans, elle était devenue renfermée sur elle-même, violente et insolente à la moindre occasion. Quand un enfant lui parlait de travers ou lui faisait une mauvaise blague, la jeune fille ripostait par les coups. Constatant cela au bout de deux semaines, ils avaient décidés de la punir en l'isolant un mois entier. À sa sortie, encore plus énervée qu'à l'origine par ce qu'on avait pu lui faire, Katerina avait tenté de mettre le feu à l'établissement. Cet incident fut le premier le plus dangereux dans l'orphelinat. La direction, à bout de ressources, avait tout simplement voulu la faire sortir de cet endroit, habituellement prospère et sans histoire. Après une semaine de recherche, la directrice avait trouvé un centre d'adoption en ville : le Centre Elvira Voronov. À ce moment là, quittant l'orphelinat en direction du centre, Katerina était âgée de quatorze ans. Un mois et demi après son arrivée, la jeune fille fut adoptée par un couple russe : Sergeï et Anna Ivanovitch. Seulement voilà, sans que Katerina ne s'en rende compte, le pire était à venir ... En effet, le couple avait conclu l'adoption à des fins pas très ortodoxes. Ils avaient dans l'idée d'intégrer leur « fille adoptée » dans un réseau vicieux de prostitution. Commençant à peine son adolescence, Katerina n'avait rien vu arriver. Malheureusement pour elle, elle avait dû vivre ce cauchemar que l'on n'aurait souhaité à personne, durant plus de trois ans. Pendant ce laps de temps, l'adolescente avait été contrainte à se laisser faire. Elle offrait son corps avec dégoût et souffrance. En effet, elle se faisait aussi battre, elle était considérée comme un passe temps, traitée comme une moins que rien. C'est seulement en approchant ses dix-huit ans, que Katerina avait trouvé le courage pour prendre la fuite et déserter cet endroit ignoble, dans lequel on avait mis son avenir en suspens. À côté de ça, ce qui la mettait en danger, c'était que le centre d'adoption détenait ses papiers. En réfléchissant, Katerina n'avait plus qu'une seule et unique solution : changer de nom. Elle avait donc suivi toute la procédure ... Elle avait fait publier dans un journal d'annonce légal, son désir de changer de nom, avec le motif. Elle avait précisé également le nouveau patronyme qu'elle avait choisi : Valeriya Inov Antonovitch. Après quoi, elle finalisa sa demande, en adressant une lettre au Ministre de la Justice. Elle y avait joint le double des pièces qu'elle avait volé à ses « parents adoptifs ». Expliquant réellement le fait que le réseau de prostitution dans lequel on l'avait entraînée, était illégal et cruel envers ses droits de citoyens, elle espérait pouvoir changer de nom, rapidement. Après un délai de deux mois, comme le déroulement de la procédure le stipulait, Katerina avait pu changer de nom, obtenant alors de nouveaux papiers. À partir de ce moment là, âgée de dix-huit ans et quatre mois, Katerina portait le nom de Valeriya Inov Antonovitch. Un changement qui soulageait grandement la jeune femme. Obtenant donc tout ce qu'il lui fallait, valise en main - vêtements, quelques accessoires, nécéssaire de toilette, quelques roubles convertie pauvrement en dollars, papiers d'identité, visa et passeport - Valeriya avait pris l'avion, en direction des États-Unis d'Amérique. Là, elle savait qu'elle pourrait se sentir en sécurité. Qu'elle allait se trouver loin de tout cet Enfer qu'elle avait pu vivre, jusqu'à ce jour, qu'elle avait tant attendu ... Un vol d'un peu plus de dix heures. Valeriya en avait d'ailleurs profité pour se reposer, se vider la tête. Elle s'était endormie, imaginant ce que pouvait être ce doux rêve américain dont tous les européens pouvaient parler, dans les bouquins et à la télévision. Ce voyage avait été long, mais sans histoire. De plus, il lui avait permis un sommeil réparateur. Au bout des fameuses dix heures et demie de vol, notre jeune femme d'origine russe, foulait de ses pieds le sol américain, à l'aéroport J.F. Kennedy. Un soulagement pour elle. Pour ses premiers pas qui étaient quelque part une libération, on pouvait voir un sourire se dessiner sur son visage. Elle était peut-être heureuse d'avoir changé d'identité et de pays, loin de tout ce bazar sans nom, mais Valeriya n'en restait pas moins renfermée, solitaire, froide et silencieuse. Au contraire. En arrivant à New-York, elle espérait vivre une vie sans histoires. Elle espérait pouvoir évacuer en elle, toute la rage qu'elle avait essayé de contenir jusque là. Cela dit, ce qu'elle voulait allait être difficile à obtenir. Sans argent, ruinée avec son voyage, Valeriya avait dû enchaîner petits boulots sur petits boulots. Elle avait commencé comme un peu toute la population, ici. Elle avait été engagée en tant que serveuse, refusant catégoriquement de se payer des études, même en travaillant d'arrache-pied, histoire d'otenir une bourse pour se les payer. Elle se disait que les études, ce n'était pas pour elle. Loin de là. Elle voulait en finir avec tout ça. Rentrer pleinement dans la vie active. C'est au bout de quelques mois, que la jeune femme en était venue à démissionner. Elle détestait ce genre de milieu professionnel, se sentant obligée de rester au beau milieu de gens au comportement sexite qui refoulait la plupart du temps et ne faisait que boire, en la sifflant de temps à autre, lorsqu'elle passait entre les tables des clients. Quelque chose qu'elle dénigrait au plus haut point. C'est donc en quittant cet endroit un an plus tard avec les quelques dollars qu'elle avait pu se procurer, que Valeriya avait décider de s'acheter une arme à feu. Elle avait prétexté vouloir se sentir en sécurité, se trouvant nouvelle en ces lieux, depuis un an à peine. Chose qui était à moitié vraie de toute façon. Sans compter qu'aux États-Unis, on pouvait se procurer une arme avec n'importe quel motif. En porter une, comme simple désir de self-défense était suffisant. La quasi-totalité de la population, pouvait en porter une, personne n'était censé le savoir. Valeriya se rendait compte que tout cela était vrai, petit à petit. L'Amérique du Nord était bel et bien un pays libre, quoi qu'un peu anarchique sur les bords par moment, il fallait l'avouer ... Anarchique et pas vraiment si sûr que cela, au final. En effet, sans que notre femme russe ne le sache, elle était suivie depuis son arrivée. Ou plutôt, quelqu'un la suivait même depuis son départ de St Petersbourg. Un tueur à gages, en mission de réperage. Suivant sans relâche Valeriya, il s'était rendu chez elle, prétextant être un électicien qui vérifiait tout simplement le compteur de son appartement. Si elle savait ... La pauvre s'était réveillée, dans une salle inconnue, attachée solidement sur une chaise. Évidemment, elle se demandait ce qu'elle faisait là, comment elle avait attéri jusqu'ici. On lui avait tout simplement expliqué qu'elle était l'Élue. Qu'elle avait été soigneusement choisie par l'Agence. L'Agence ? Quelle agence ? Cette « Agence » était un regroupement indépendant de tueurs. Ils bossaient à leur propre compte, et non pour le Gouvernement, comme certaines nouvelles recrues pouvaient le penser. Leur but était de tuer des cibles considérées comme gênantes pour l'avenir de la population New-Yorkaise. Ils supprimaient sans sommation, les personnes qu'ils qualifiaient d'arrogantes et sans intérêt. Comme les nouveaux politicards avec leurs projets trop vagues ou douteux, ou encore des grattes papiers pas très honnêtes, en passant par de simples personnes, des Messieurs et Mesdames « Tout le Monde », travaillant simplement comme avocats ou directeurs d'entreprises diverses. À première vue, comme vous vous en doutiez, Valeriya pensait à une blague. Mais apparemment non. Apparemment non, puisqu'elle s'était rendue compte au bout de quelques minutes que ces affreux ne rigolaient pas. En effet, la voix d'une des mystérieuses silhouettes qu'elle distiguait très mal en face d'elle - à cause de la lumière - l'avait appelée par son nom. Son vrai nom : Katerina. Sans aucun doute, ces personnes là, la connaissait. Pour sûr. D'ailleurs, c'était flippant quelque part. Elle ne pouvait pas le nier. Quoi qu'il en était, on lui avait expliqué qu'à partir de cet instant, elle allait être surveillée. Surveillée ? Oui. On lui avait transplanté une puce, qui la tracerait toute sa vie. Toute sa vie professionnelle, jusqu'à sa mort, son échec. On allait la former pour tuer, encore et encore. Ne plus ressentir aucun sentiment ou remord. Cela dit, cette partie était déjà plus ou moins réussie. Avec tout ce qu'elle avait vécu jusque là, Valeriya était quelqu'un de très réservée. Elle se faisait de plus en plus discrète, depuis son arrivée aux États-Unis. Sans qu'elle ne le sache réellement pour l'instant, son travail de tueur à gages allait commencer. Elle avait subit un long entraînement. À la fin de sa formation particulière, Valeriya avait « fêté » son vingt-cinquième anniversaire. Son nouveau boulot de tueuse, avait des principes. Évidemment, le règlement voulait que cette dernière n'agisse que la nuit, ou du moins, en silence. Surtout, ne pas se faire repérer. Voilà ce qu'on pouvait lui répéter sans cesse. On lui avait même donné un nom de code, puisque ce n'était pas la seule dans ce cas là. Ils étaient en tous cinq ou six, environ. Pour que ce soit plus facile pour eux, « l'Agence » lui avait octroyé le doux nom de 87. Elle avait eu le droit de le chosir, rapport à son année de naissance. Tant qu'elle le voulait, ses responsables lui avait signalé qu'elle pouvait être fournie en armes par leurs soins pour effectuer au mieux, ses méfaits. Cependant, pour les autres, la contacter depuis ces derniers mois, reste quelque chose de très compliqué. Un intermédiaire, se glisse toujours entre elle et le client. De plus, les contrats que Valeriya effectue, sont toujours conclus à l'aide d'enveloppes bien remplies et scellées. Pour elle, seul le travail bien fait est justement récompensé. Dans leurs plans et leurs intention, l'Agence lui confie des missions aux cibles plus variées les unes que les autres : Hommes d'affaires, politiques, journalistes et plus encore ... Bien sûr, prenant cela comme une certaine vengeance, son plaisir de tuer n'est pas non plus énorme. En effet, trouvant certains objectifs trop risqués, il arrive à Valeriya de rufuser des contrats, tenant tout simplement à garder la vie sauve. Se basant sur son principe à elle, la jeune femme ne tue seulement lorsqu'elle considère ce fait comme nécéssaire. Elle ne s'éxécute qu'après avoir monté un dossier de renseignements méticuleux sur la cible et si l'argent vient à manquer ...


« Et je n'ai même pas eu besoin de boire une seule goutte de rhum ! »
7 manies, habitudes, caractéristiques vous seront demandées dans cette seconde partie. Il faudra développer chaque point, afin que l'on puisse cerner le caractère du personnage. N'allez pas nous écrire une phrase par flèche, merci. ^^

→ Méticuleuse dans son travail. Elle fait toujours son possible pour parvenir à ses fins et exécuter ses contrats à la lettre. Elle préfère le travail bien fait, pour éviter d'être vouée à l'échec.
→ N'aime pas s'attader dans les discussions, parle très peu. Elle évite de donner trop de détails lorsqu'elle parle à qui que ce soit, de peur de dévoiler des détails importants sur sa vie. Elle à du mal à faire confiance aux gens qu'elle croise.
→ Garde toujours ce côté impassible. Refuse de montrer un côté jovial, détendu. Elle préfère de loin la solitude, bien que de temps en temps, quelques amis peuvent lui être utile.
→ Possède un passé rude qu'elle ne préfère pas confier. Elle a honte de ce dernier, et préfère plutôt se consacrer à sa nouvelle vie, ses nouveaux projets. Elle ne voudra plus entendre parler de prostitution, et aura tendance sans le vouloir, à protéger les adolescentes de ce fléau.
→ Est du genre têtue et à souffrir en silence. Bien qu'on puisse la blesser, n'étant pas immortelle, cette dernière dure au mal, ne s’apitoie jamais sur son sort. Elle trouve que les excuses sont signes de faiblesse. Elle exécute également les ordres sans discuter.
→ Attirée par les armes et la violence, elle ne refuse pas à utiliser la pire des manières pour obtenir des renseignements ou parvenir à tuer une cible importante. Ce qui lui importe, c'est la réussite, par le sang. Évidemment, comme tous tueurs à gages, elle évite de laisser des traces. Il lui arrive d'anticiper un plan, si cela s'avère nécessaire.
→ Reste indifférente aux dragueurs et autres machos. Elle est dure à convaincre pour ce qui est de l'inviter à un rendez-vous galant. Les relations amoureuses ne sont pas du tout son domaine. Elle préfère de loin rester célibataire. Elle ne s'attache jamais à qui que ce soit. Les relations amicales ne dure pas longtemps avec elle, de manière générale. Que ce soit avec les hommes ou les femmes, mise à part pour le travail, Valeriya est très distante.

PSEUDO ? Kwikiki
ÂGE ? 19 ans
AVATAR ? Ginta Lapina
COMMENT ES-TU ARRIVÉ(E) ICI ? La publicité du forum m'a été faite par une amie.
UN COMMENTAIRE ? Ce personnage m'inspire vraiment. J'espère d'ailleurs que je n'ai pas trop fait dans l'Histoire. C'est parce qu'on m'a proposé de décrocher la Lune dans le règlement, que je me suis laissé emporté, héhé ... J'ai hâte de commencer à vos côtés. Oh ... Dernière chose ^^ Je me demandais si le surnom « 87 » n'était pas de trop, que je puisse m'en servir dans les RP's, par la suite ? Merci d'avance pour l'accueil.


Dernière édition par Valeriya I. Antonovitch le Mer 21 Mar - 8:12, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Big Brother

M E S S A G E S : 50
C O P Y R I G H T : Lillix
MessageSujet: Re: Valeriya I. Antonovitch | « Une mauvaise action trouve toujours sa récompense » {Finished ...}   Mer 30 Nov - 10:50

Bienvenue sur Undercover ! Je vois que ta fiche avait été préparée, c'est cool ! Seulement, pourrais-tu développer les 7 points, de façon à nous décrire la façon d'être de la jeune russe dans le détail et non d'énumérer simplement des caractéristiques ? ^^

En imaginant Valeriya je n'avais personnellement pas pensé à une "agence", mais pourquoi pas après tout. Quelle est la nature de ce groupe ? De ce réseau ? Le personnage ne le sait peut-être pas, mais pour notre information personnelle ça serait sympa d'avoir des détails. Histoire qu'on juge cela possible et crédible, ou non. Bref, voili, voilou ! En espérant que tu te plairas parmi nous !

Qui t'a pistonné ? Vas-y balance le nom... Je lui ferais un cadeau ! LOL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rosalie A. Carlson

M E S S A G E S : 87
C O P Y R I G H T : Nao'/Tumblr
MessageSujet: Re: Valeriya I. Antonovitch | « Une mauvaise action trouve toujours sa récompense » {Finished ...}   Mer 30 Nov - 10:52

Bienv'nue à toi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Valeriya I. Antonovitch

M E S S A G E S : 104
C O P Y R I G H T : © Cindy ღ

Your mission, if you choose to accept it...
A G E N D A :
MessageSujet: Re: Valeriya I. Antonovitch | « Une mauvaise action trouve toujours sa récompense » {Finished ...}   Mer 30 Nov - 10:55

Hello ! Et bien ! Quel accueil sympathique ^^

Merci encore à vous deux ! Mimi

Pour information Big Bro' (oh yeah, baby), il s'agit de quelqu'un inscrite ici, apparemment. Je ne vais pas donner son prénom IRL, mais sur l'autre forum en question, son surnom est MTV. Il devrait être identique ici, en toute logique ^^

En tous les cas, je vais modifier la fiche en donnant les renseignements manquants. Sans problème ! ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jaden C. Traviss

M E S S A G E S : 53
C O P Y R I G H T : Rose
MessageSujet: Re: Valeriya I. Antonovitch | « Une mauvaise action trouve toujours sa récompense » {Finished ...}   Mer 30 Nov - 11:06

Bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rosalie A. Carlson

M E S S A G E S : 87
C O P Y R I G H T : Nao'/Tumblr
MessageSujet: Re: Valeriya I. Antonovitch | « Une mauvaise action trouve toujours sa récompense » {Finished ...}   Mer 30 Nov - 11:13

Après ces précisions, j'crois qu'on s'connaît

Dis-moi, par le plus grand des hasards, tu jouerais pas un sexy agent du NCIS ? Un directeur de la CIA récemment promu ? Et une Yakuza qui fait tout pour embêter ma moman ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Valeriya I. Antonovitch

M E S S A G E S : 104
C O P Y R I G H T : © Cindy ღ

Your mission, if you choose to accept it...
A G E N D A :
MessageSujet: Re: Valeriya I. Antonovitch | « Une mauvaise action trouve toujours sa récompense » {Finished ...}   Mer 30 Nov - 11:18

Quel heureux hasard. Voici donc la fameuse blonde dont on m'a parlé ! Héhé ^^

Oui, oui. Il s'agit bien de moi. D'où le pseudo et l'âge d'ailleurs. Content de te retrouver ici, alors ! Colgate

Par ailleurs, Big Brother, je viens de modifier la fiche, selon tes indications. J'attends patiemment le verdict ^^

PS : Merci Jaden Mimi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rosalie A. Carlson

M E S S A G E S : 87
C O P Y R I G H T : Nao'/Tumblr
MessageSujet: Re: Valeriya I. Antonovitch | « Une mauvaise action trouve toujours sa récompense » {Finished ...}   Mer 30 Nov - 11:20

Copaiiinnnnnnnnnnn Fire

Contente de te voir ici ^^ Hug

As always, il nous faudra un lien de la mort qui tue, même si t'es pas du bon côté de la loi Mimi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Valeriya I. Antonovitch

M E S S A G E S : 104
C O P Y R I G H T : © Cindy ღ

Your mission, if you choose to accept it...
A G E N D A :
MessageSujet: Re: Valeriya I. Antonovitch | « Une mauvaise action trouve toujours sa récompense » {Finished ...}   Mer 30 Nov - 12:37

Of course, my friend. Je doute qu'il soit positif. Cela dit, on verra comment étoffer cela, après ma validation ! ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Valeriya I. Antonovitch | « Une mauvaise action trouve toujours sa récompense » {Finished ...}   Mer 30 Nov - 13:37

bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lizzie M. Donovan

M E S S A G E S : 76
C O P Y R I G H T : Barda Doll
MessageSujet: Re: Valeriya I. Antonovitch | « Une mauvaise action trouve toujours sa récompense » {Finished ...}   Mer 30 Nov - 13:43

Bienvenue sur le forum ! :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Valeriya I. Antonovitch

M E S S A G E S : 104
C O P Y R I G H T : © Cindy ღ

Your mission, if you choose to accept it...
A G E N D A :
MessageSujet: Re: Valeriya I. Antonovitch | « Une mauvaise action trouve toujours sa récompense » {Finished ...}   Mer 30 Nov - 15:51

Merci à vous deux ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jules M. Keppner

M E S S A G E S : 253
C O P Y R I G H T : sil

Your mission, if you choose to accept it...
A G E N D A :
MessageSujet: Re: Valeriya I. Antonovitch | « Une mauvaise action trouve toujours sa récompense » {Finished ...}   Dim 4 Déc - 19:28

Votre mission, mademoiselle Valeriya I. Antonovitch, si vous décidez de l'accepter, sera d'intégrer au mieux Undercover. Pour cela n'hésitez pas à faire un tour dans le flood. Les autres membres se feront une joie de vous briefer. Mais surtout, n'oubliez pas de vous enregistrer sur le réseau. Les contacts sont importants de nos jours ; c'est pourquoi nous mettons nos équipements à votre disposition : portables, ordinateurs, papier et encre... Si vous avez la moindre question, veillez contacter l'administration. Le monde s'offre à vous désormais, tendez la main et saisissez-le !


Toute mes excuses pour mon temps de réaction, je suis malade... Deux de tension et j'ai fait la marmotte. ^^ Alors nous sommes ok pour l'histoire d'agence. Seulement, on y met une petite condition. Il faut que ce soit une agence très secrète, bien infiltrée et qui tue ponctuellement et discrètement. Pas de super grosse cellule criminelle qui tue tout ce que les clients lui demandent d'éliminer au risque d'être découverte.

Voili, voilou ! Tu peux venir faire mumuse avec nous jolie blonde ! Cas

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://undercover.frbb.net
avatar
Valeriya I. Antonovitch

M E S S A G E S : 104
C O P Y R I G H T : © Cindy ღ

Your mission, if you choose to accept it...
A G E N D A :
MessageSujet: Re: Valeriya I. Antonovitch | « Une mauvaise action trouve toujours sa récompense » {Finished ...}   Dim 4 Déc - 20:06

Merci beaucoup Jules ! Hug

Je m'y occupe, de ce pas ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Valeriya I. Antonovitch | « Une mauvaise action trouve toujours sa récompense » {Finished ...}   

Revenir en haut Aller en bas
 

Valeriya I. Antonovitch | « Une mauvaise action trouve toujours sa récompense » {Finished ...}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undercover ::  :: Dossiers de recrutement :: You're ok, little spy !-